Articles

Affichage des articles du octobre, 2014

Jules Supervielle 1884 - 1960

Encore frissonnant
Encore frissonnant
Sous la peau des ténèbres
Tous les matins je dois
Recomposer un homme
Avec tout ce mélange
De mes jours précédents
Et le peu qui me reste
De mes jours à venir.
Me voici tout entier,
Je vais vers la fenêtre.
Lumière de ce jour,
Je viens du fond des temps,
Respecte avec douceur
Mes minutes obscures,
Épargne encore un peu
Ce que j’ai de nocturne,
D’étoilé en dedans
Et de prêt à mourir
Sous le soleil montant
Qui ne sait que grandir.
Jules Supervielle
La Fable du monde

Michel L'Hostis

Image

Christian Prigent

Image

Robert Desnos 1900 - 1945

Image

Louis Bouilhet 1822 - 1869

Mais les grives n'ont pas peur, Et m'ont donné l'assurance Que le fruit tient sous la fleur, L'avenir sous l'espérance ! Les collines ont du thym ; L'air est doux ; rien de la vigne ; J'ai rencontré ce matin Quatre pêcheurs à la ligne. Hier, enfin, de l'ombre épris. Je rôdais par les vallées, Entre les gazons fleuris Et les voûtes étoilées ; A l'heure où le carnaval, Escorté de cinq cents masques, Défonce, au galop final, La peau des tambours de basques; Quand j'ai vu, sur un ruisseau, Planer, tout blanc d'étincelles, Le Silence, cet oiseau Dont on n'entend pas les ailes!...
FESTONS ET ASTRAGALES

Résistance ~ Gabrielle Burel

Poèmes du temps de la Commune - 1871

Thierry Metz 1956 - 1997

Image
http://terreaciel.free.fr/poetes/poetesmetz.htm
Quelques poèmes

"D’elle j’attends ce dessin presqu’un oiseauune branche ce quelque chose entre le cielet ma mainet ce caillou qui ne m’arrête pasest-il autre chose pour s’éloignerque d’avoir grandi où elle aura passé

Ainsi chaque jour un travailperché sur mon épaulela terre en vue retournéepar la mortun instantde ce qui brilleles yeux fermés

Paupière une écrituresi fine frissonne de recueillementdans les branchesd’un oiseau gavé de lumièrecomme un fruit"

Thierry Metz - Dans les branches 

Daniel Martinez

Saint Pol Roux 1861 - 1940

Image
"Dès ces premiers textes (in La Pléiade), Saint-Pol-Roux énonce les principales conceptions et les théories qu'il développera tout au long de sa vie : la théorie du relief, la théorie des cinq sens et bien sûr, par dessus tout, la théorie maitresse, l'idéoréalisme.
Car s'il participe activement à la vie littéraire de son temps, Saint-plo-Roux, esprit foncièrement original et singulier, se démarque aussi très tôt par rapport à ses contemporains. Il ne veut pas se laisser prendre, ni engluer. Soncaractère rétif à tout embrigadement, à tout conformisme d'école, son indépendance farouche et et sa foi en "l'ipséisme du génie", le préserveront toujours des crachats ou des médailles décernés par des "dispensateurs de gloire", mais aussi des mouvances de la mode et de étiquettes imposées par d'autres que lui-même"
"Or, c'est justement à un spectacle foisonnant comme la vie elle-même que nous convient ces textes où palpite Pan, le …

Christophe Tarkos 1963 - 2004

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Tarkos

Sa poésie s'inscrit dans le projet général de vivifier et de défendre la langue française :

« Je suis un poète qui défend la langue française contre sa dégénérescence, je suis un poète qui sauve sa langue, en la faisant travailler, en la faisant vivre, en la faisant bouger1. »


Le poète et l'anarchiste

http://chrhc.revues.org/418

Le poète et l’anarchiste : du côté de la pauvreté errante à la fin du XIXe siècleJean-François Wagniart p. 31-49 Résumé | Index | Plan | Texte | Notes | Citation | Auteur Résumé La fin du XIXe siècle lance un regard cruel sur ses pauvres, surtout quand ceux-ci sont marginalisés. Ces « mauvais pauvres » accusés de tous les vices et de toutes les tares trouvent chez les anarchistes et dans les marges littéraires leurs plus fidèles soutiens. Ces derniers ne se contentent pas de dénoncer les injustices sociales, ils prennent position pour le rétablissement des pauvres dans leurs droits et se veulent les porte-parole des sans-voix. En cela ils rompent non seulement avec la pensée bourgeoise qui méprise ceux qui refusent la morale du travail mais aussi avec toute une gauche qui, sous des habits humanistes, a adopté les mêmes critères d’exclusion.

Danny-Marc

Image

Jean-Luc Maxence

Image

Soudain la fatigue ~ Gabrielle Burel

Gabrielle Burel ~ 2014 Sur TippiRod Votre Echo

Jacques Prévert 1900 - 1977

Image
"Il faudrait essayer d’être heureux, ne serait-ce que pour donner l’exemple."
Spectacle, Jacques Prévert

25 ème Festival du livre en Bretagne à Carhaix 25 - 26 octobre 2014

Image

Vladimir Maïakovski - 1893 - 1930

Image
http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-vie-en-jeu-une-biographie-de-vladimir-maiakovski_929844.html
 Le 14 avril 1930, à l'âge de 36 ans, Vladimir Maïakovski, le poète de la révolution, se suicidait d'une balle dans la poitrine dans un studio moscovite du passage de la Loubianka. Il paraît alors très loin le temps où l'auteur du Nuage en pantalon écrivait : "Votre pensée/Rêvant dans votre cerveau ramolli/Comme un laquais repu se vautre au gras du lit/Je la taquinerai sur un morceau de coeur sanglant/J'en rirai tout mon soûl, insolent et sanglant." Il paraît très loin le temps où le jeune homme "gâté par l'avenir" (Pasternak), le colosse de 1,90 mètre aux dents noircies par la nicotine (fumant jusqu'à 100 cigarettes par jour), phobique et hypocondriaque, se faisait le porte-parole du futurisme dans un milieu artistique en pleine effervescence. Il paraît très loin le temps où, avec son grand amour Lili Brik et la soeur de celle-ci…

Charles Baudelaire - 1821 - 1867

Image

La Lettre au poète - Jean-Pierre Lesieur revuiste

http://theblogofgab.blogspot.fr/p/blog-page_1093.htmlJean-Pierre Lesieur

Lettre sur:
 https://m.facebook.com/photo.php?fbid=10204317940900340&set=np.121847024.100001095046368&type=1 et: http://comme.en.poesie.over-blog.com/2014/10/lettre-d-un-revuiste-a-un-poete-en-quete-de-publication.html

Lettre d’un revuiste de poésie à un poète en quête de publication en revue par Jean-Pierre Lesieur, directeur de la revue Comme en poésie.

Juste une seconde ~ Gabrielle Burel

René Guy Cadou 1920 - 1951

Image

Coeur Chagrin ~ Gabrielle Burel

Séparation ~ Gabrielle Burel

Alain Richer

Image

Roland Cornthwaite

Image
http://www.les-bien-aimes.fr/evenements/c-est-arrive-pres-de-chez-vous/

le mardi 21 janvier2014 Aux Bien-aimés -
première soirée de poésie Roland CORNTHWAITE, Christine BLOYET et Sophie G. LUCAS nous ont régalé avec la lecture de leurs poèmes différents et forts en émotion.

Dialogue avec l'Etoile ~ Gabrielle Burel

Comme une attente ~ Gabrielle Burel

J'habite un moulin ~ Gabrielle Burel

Forcément ~ Gabrielle Burel

Marina Tsvetaeva 1892 - 1941

Image