Forcément ~ Gabrielle Burel



Forcément



Les gestes forcenés
Pour couvrir la douleur
Les sourires forcés
Pour cacher la terreur

Furieusement
Endiguer ce tremblement
De tout le corps
Qui se refuse à l'évidence
Et hurle en silence
Sa révolte

Forcément
Les mots saccadés
Franchissent le barrage
D'une mâchoire verrouillée
Sur le désastre


Gabrielle Burel 02/10/2014

Vu les sept derniers jours

Poésie ininterrompue - Eluard

Haïku

Zone - Guillaume Apollinaire

Je ne sais pourquoi... Verlaine

Maurice Carême - La Peine

Comédie ~ Gabrielle Burel

Parce que ~ Gabrielle Burel

L'arbre des amis - Borges