Articles

Affichage des articles du juillet, 2017

Bernard Delvaille

"Lorsque la mort viendra,
aurai-je assez de paix en moi,
et de désir, et de silence?
Faudra-t-il rencontrer pour la dernière fois,
dans le miroir du vent,
celui que je n’ai pas su être ?…"Bernard Delvaille

Ilarie Voronca - 1903 1946

ILARIE VORONCA (1903~1946)

L'apprenti fantôme

Une lumière qui avance lentement comme l'eau
Dans un morceau de sucre. Une lumière
Qui me découvre peu à peu. Ai-je une bouche
Comme les gens d'ici ? Des bras, des jambes ? Quel miroir

Me rendra soudain à moi-même ? Quelle baguette
Magique, me fera redevenir semblable
À ceux qui m'ont fermé leur porte ? Et je tournais
Autour de leur maison comme un vent fou de désespoir

Ah Est-il merveille plus grande que ces yeux
Qui relient la face à l'univers qui l'entoure ?
Ils savent percer le lointain mais aussi comme une feuille
Ô la pluie pénètre ils savent retenir d'énormes visions.

Et l'oreille qu'émeut la voix de l'ami ou le grondement
Du tonnerre ? Et les mains qui pétrissent le pain ?
Et les pieds qui, soumis, silencieux comme deux chiens,
Conduisent l'homme sur les traces de la lumière ?

Hommes et femmes qui êtes d'ici et qui savez
Reconnaître chaque pierre et qui vous appelez
Avec des noms pleins jus…