Articles

Affichage des articles du juillet, 2015

Denis Diderot

Image
Denis Diderot est mort le 31-07-1784, la pensée des Lumières 

Abandon ~ Gabrielle Burel

Image
Abandon Le volet de guingois
Claque sa peinture écaillée
Sur la pierre griffée
...
Gabrielle Burel 31/07/15



Main verte .... Le menhir

Image

Salut les ami(e)s ! : )

Image
Journée internationale de l'amitié :-)


Else Lasker-Schüler 1869 - 1945

Image
 Souffrance cosmique

Moi, le vent brûlant du désert,
je me suis refroidi et j'ai pris forme

Où est le soleil qui peut me libérer
ou bien l'éclair qui peut me fracasser !

Lors je lève, tête de sphinx pétrifiée,
des yeux en courroux vers tous les cieux


Un jour un peintre ... Vincent van Gogh 1853 - 1890

Image

Apollinaire 1880-1918

Image

Réflexion du moment ... avec Pessoa

L'abîme est ma clôture
Être moi n'a pas de mesure

Fernando Pessoa in Poèmes ésotériques

27 juillet 1990 : la fabrication de la célèbre 2CV Citroën prend fin

Image
27 juillet 1990 : la fabrication de la célèbre 2CV Citroën prend fin


http://www.francetvinfo.fr/decouverte/la-2cv-une-voiture-eternelle_1017615.html

http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article12854

Germant dès 1935 dans le cerveau des ingénieurs de chez Citroën, la 2CV a une mission bien précise : elle doit pouvoir transporter 2 personnes, et 50 kg de pommes de terre, à 60 km/h en ne consommant que 3 litres au 100.
 Retardée par la guerre, la 2CV ne sera commercialisée qu’en 1947, au rythme de 876 véhicules par jour. Son succès est tel, qu’en 1950 les délais de livraison atteignent 6 ans.

27 juillet 1794 Chute de Robespierre

Image
Le ciel eut enfin pitié de la France, et la chute de Robespierre étonna, par sa rapidité, ceux-là même qui étudiaient attentivement sa politique, et qui étaient placés le plus près de ses artifices. On ne saura qu’imparfaitement les mystères de son ambition ; on doute qu’il ait jamais eu de confident admis à connaître ses arrières-pensées : son âme vivait solitaire, et la retraite de sa conscience semblait n’être éclairée que par les torches des Furies.
http://www.france-pittoresque.com/spip.php?article6117

Clément G. Second

Image
" La rêverie appareillait "
in J'ai bien connu la mer

Il pleut ~ Gabrielle Burel

Image
Il pleut Bon sang de déluge
Il pleut droit
Il pleut dru
Avec opiniâtreté
Avec méthode
Sens de la revanche
Pluie estivale
Moral Toussaint
Mauvais sang en déluge
Le ciel aveugle tonne
Troupeaux dévalant
À tombeau ouvert
La nue insondable
Bon sang de déluge
J'oubliais presque
"Il pleut - c'est merveilleux. Je t'aime "*
Gabrielle BUREL 26/07/15
* Francis Carco

Le Soulier du pèlerin

Image
Sous le phare de Cabo Fisterra, à la fin de la Terre

Elle étale ses photos ~ Gabrielle Burel

Elle étale
Ses photos de vacances
En couleurs pitoyables
Issues de ces téléphones
Qui font tout
Sauf le café
Elle s'étale
Sur les réseaux
Au mépris de toute technique
De toute la beauté
Du noir et blanc
Comme le brut de la vie Pourtant Les textes se passent de support
Internet n'est pas qu'un jeu
Ludique pour êtres en rupture
De société
C'est un outil de travail
D'information de levée
Des consciences sur la misère
Humaine et intellectuelle
C'est un combat permanent
De diffusion des injustices
Pour une prise en considération
Par le plus grand nombre
Pour agir agir agir ! Elle étale ses photos
...
Gabrielle Burel 24/07/15

II

Elle étale ses photos de vacances
Couleurs pitoyables
Issues de ces téléphones
Qui font tout
Sauf le café
Elle s'étale sur les réseaux
Au mépris de toute technique
De toute la beauté du noir et blanc
Comme le brut de la vie

Pourtant

Les textes se passent de support
Internet n'est pas qu'un jeu ludique
Po…

Attention ... Passage de lutins

Image
Attention sur les chemins ... Trolls et Korrigans aiment partir en randonnée pendant leurs vacances ! Ils sont très joueurs et indisciplinés ... 


Bouquet ~ Gabrielle Burel

Image
Bouquet Bouquet d'orties Bouquet de ronces
Sang du fruit sur piques
Les mots se jettent à la face

Fleur de bitume
Fleur du désert
Floraison stupide
Les solitudes se heurtent
Les surpiqûres dénoncent
Les vanités du souffle
Dans l'horreur consumée
© Gabrielle Burel  22/07/15

Sur Lichen



Cesser ~ Gabrielle Burel

Image
Cesser
Cette déveine qui saigne
À cœur la gorge
En feu de détresse
Dans le sentier
Desséché par la chaîne
Des ratés de foire
Sur la traîne des Rois
Cette dé-chance qui chante
À gorge éraillée
Sur le fil des anges
Une miction maligne
À percuter les larrons
De beuveries
Au fond des douves
Ce désastre programmé
Aux dés pipés
Dans la sueur des tripots
Fricoté au feu du jeu
Des hasards prévus
À la belle lurette
Des coercitions 
© Gabrielle BUREL 22/07/15


Federico Garcia Lorca 1898 1936

Image

Réflexion... Albert Schweitzer

Image
L'idéal est pour nous ce qu'est une étoile pour le marin. Il ne peut être atteint mais il demeure un guide.
Albert Schweitzer

Portovenere - Jaccottet

Image
La mer est de nouveau obscure.
Tu comprends, c'est la dernière nuit.
Mais qui vais-je appelant? Hors l'écho, je ne parle à personne, à personne. Où s'écroulent les rocs, la mer est noire, et tonne dans sa cloche de pluie.
Une chauve-souris cogne aux barreaux de l'air d'un vol comme surpris, tous ces jours sont perdus, déchirés par ses ailes noires, la majesté de ces eaux trop fidèles me laisse froid, puisque je ne parle toujours ni à toi, ni à rien.
Qu'ils sombrent, ces « beaux jours »! Je pars, je continue à vieillir, peu m'importe, sur qui s'en va la mer saura claquer la porte. Jaccottet

Destinée ~ Gabrielle Burel

Image

Supervielle - Les amis inconnus

Il vous naît un poisson qui se met à tourner
Tout de suite au plus noir d'une lame profonde,
Il vous naît une étoile au-dessus de la tête,
Elle voudrait chanter mais ne peut faire mieux
Que ses soeurs de la nuit les étoiles muettes. Il vous naît un oiseau dans la force de l'âge,
En plein vol, et cachant votre histoire en son coeur
Puisqu'il n'y a que son cri d'oiseau pour la montrer.
Il vole sur les bois, se choisit une branche
Et s'y pose, on dirait qu'elle est comme les autres. Où courent-ils ainsi ces lièvres, ces belettes,
Il n'est pas de chasseur encor dans la contrée,
Et quelle peur les hante et les fait se hâter,
L'écureuil qui devient feuille et bois dans sa fuite,
La biche et le chevreuil soudain déconcertés? Il nous naît un ami, et voilà qu'il vous cherche
Il ne connaîtra pas votre nom ni vos yeux
Mais il faudra qu'il soit touché comme les autres
Et loge dans son coeur d'étranges battements
Qui lui viennent de jours qu'il n…

Ne pas oublier

Image
Vel d'Hiv 16 juillet 1942

Aux beaux jours tout sourit - III - Le Chant ~ Gabrielle Burel

III Le Chant

Tête fissurée
Volent les feuilles
Trônent les arbres

Il chantonne en griffonnant
Il griffonne en chantonnant
Une farandole arborée
Dans la détresse

Altier ou courbé
L'arbre connaît
La musique vitale
Du chant dans les branches

Ramure en feu
Sur tronc fiévreux
Voyageur égaré
Dans son labyrinthe

Volent les pierres
Trônent les mots
Tête saturée
Gabrielle BUREL


14 juillet

Image
Photo AFP

Les femmes avancent

Mesdames et mesdames : cet été, champagne ! nous allons fêter les 50 ans d’accès à un compte bancaire sans l’autorisation de notre époux bien aimé. C’est fou comme le temps passe lentement... non ? https://www.causette.fr/le-mag/lire-article/article-1239/quelques-comptes-ai-rei-gler.html

Comme en Poésie - Les auteurs 2000 / 2015

Image
http://theblogofgab.blogspot.fr/2016/02/fabrication-de-la-revue-comme-en-poesie.html
Fabrication de la revue par Jean-Pierre Lesieur

Mise à jour le 18/02/2016 :
2000/2015

LISTE DE TOUS LES POETES MIS DANS COMME  - Comme en Poésie (2000- [en cours] )
« Revue trimestrielle de poésie »
Hossegor (2149 avenue du Tour-du-Lac, 40150). In-8 (210x145). Association Comme en Poésie.
Dir. : Jean-Pierre Lesieur
Du n° 1 (1er trim. 2000 [décembre 1999])
Part. : [en cours]
Bibl. : [ISSN : 1620-1213.
Cf. les autres revues dirigées par Jean-Pierre Lesieur (1935-. . . .) :
- Le Puits de l’Ermite (1965-1979)
- Le Pilon (1976-1982)
Diverses rubriques : Appel au poètes / Cartes légendées / La Cité critique / Comme dans les livres / Comme dans les recueils / Comme dans les revues / Comme en anecdotique / Comme en commission / Comme en correspondance / Attention école / Comme en fabulie / Comme en génétique / Comme en grammaire / Comme en proverbie / Comme en question / Comme en reportages / Comme en revu…

Réflexion.... Jean-Pierre Vidal

Image

Christophe Brégaint

Image
"Fracture
Après
Fracture Le courage
S'est courbé
Sous le poids
Cuisant Tantôt du cynisme
Tantôt de la douleur Chuchotis Des tourments Qui recherchent
Des sourires
À ébrécher "

http://www.recoursaupoemeediteurs.com/contemporains/a-lavant-garde-des-ruines

Aux beaux jours tout sourit II Gribouille ~ Gabrielle Burel

II Gribouille


Il crayonne
les troncs
torturés
qui dansent
dans le feu

Un arbre dénudé
dans un désert
de pierres
cherche
le mot vivant

Un autre griffe
de ses branches
tordues
les nuages secs
suspendus
à l'horizon

Un autre encore
extirpe ses racines
de la fournaise
pour fuir
ce ciel de plomb

Un dernier pleure
près d'une souche
la parole fauchée
en pleine force

GABRIELLE BUREL

Bernard Hreglich 1943 - 1996

http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/archive/2015/07/08/jean-rousselot-nous-parle-de-bernard-hreglich-5653685.html

http://www.aujourdhui-poeme.fr/la%20une%20du%20mois/alhau_Hreglich.html

"Au fil des ans je ne prends plus la peine
de revoir ce vieux film criblé de taches d'encre
qui est mon histoire : toujours la même histoire."

Rimbaud - L'Eternité

L'Eternité

Elle est retrouvée.
Quoi ? - L'Eternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.

Ame sentinelle,
Murmurons l'aveu
De la nuit si nulle
Et du jour en feu.

Des humains suffrages,
Des communs élans
Là tu te dégages
Et voles selon.

Puisque de vous seules,
Braises de satin,
Le Devoir s'exhale
Sans qu'on dise : enfin.

Là pas d'espérance,
Nul orietur.
Science avec patience,
Le supplice est sûr.

Elle est retrouvée.
Quoi ? - L'Eternité.
C'est la mer allée
Avec le soleil.



Arthur Rimbaud

http://theblogofgab.blogspot.fr/2015/04/rimbaud-une-saison-en-enfer.html

Jean Lavoué

http://www.enfancedesarbres.com/
Le blog

Resterons-nous captifs
De nos illusions malades
De nos possessions mortelles
Imiterons-nous le singe
Ne pouvant desserrer le poing
Qui le tient prisonnier
Ou bien ouvrirons-nous des mains
capables de défaire les barreaux
Qui nous emmurent et nous séparent
De dresser des fresques généreuses
De rassembler des bouquets fraternels
Jean Lavoué

Jean-Philippe Salabreuil 1940 - 1970

Image

Serge Wellens 1927 - 2010

Image
Serge Wellens Les mots sont des chiens d’aveugle
Je les entends venir leur odeur les précède
Ils me lèchent les mains en signe de soumission Délicieuse caresse Parfois ils ouvrent des chemins ensoleillés dans cette nuit où l’on m’assigne à résidence Je les suis des yeux ils traversent des objets indistincts des regards inconnus les éclairent au passage d’un mystère resplendissant
Parfois ils dorment contre moi et je les écoute rêver sans jamais savoir s’ils m’acceptent dans leurs rêves
Parfois ils font les clowns comme des chiens de cirque aboient n’importe quoi et n’importe comment à la lune qui sait si bien d’un sourire faire une grimace
Parfois ils s’enveloppent d’absence de ténèbres comme ces morts récalcitrants dont on dit qu’ils ont déchiré leur linceul
Parfois ils montrent des crocs plus luisants que des lames la bave qui tombe de leur gueule me fait penser à ces essaims de guêpes pendus aux lèvres des fontaines siciliennes dans l’embrasement de l’été
Et parfois quand bon leur…

Guy de Maupassant 1850 - 1893

Image
Décédé le 6 Juillet1893

Le Baiser : )

Image
Journée internationale du Baiser : )



Etty Hillesum 1914 - 1943

Image

Le plus grand far du monde :)

Image
Le plus grand far Breton au monde 120 litres de lait, 30 kg de farine … Aujourd’hui à Morlaix, a été fait le plus grand far Breton au monde, soit 1000 parts

Réflexion ... Aragon

Image

Un jour... Une cathédrale

Image
ND Strasbourg a 1000 ans

François-René de Chateaubriand 1768 - 1848

Image
Le 4 juillet 1848 François-René de CHATEAUBRIAND quittait ce monde

Robert Desnos

Image
4 juillet 1900 : Naissance de Robert Desnos

Le vide - Tenir ~ Gabrielle Burel sur La Cause Littéraire

http://www.lacauselitteraire.fr/le-vide-par-gabrielle-burel
1000 vues dès le 26/07/2015 :-) merci


Paul Eluard - Tout dire

Tout dire Le tout est de tout dire, et je manque de mots
Et je manque de temps, et je manque d'audace
Je rêve et je dévide au hasard mes images
J'ai mal vécu, et mal appris à parler clair.

Tout dire les roches, la route et les pavés
Les rues et leurs passants les champs et les bergers
Le duvet du printemps la rouille de l'hiver
Le froid et la chaleur composant un seul fruit

Je veux montrer la foule et chaque homme en détail
Avec ce qui l'anime et qui le désespère
Et sous ses saisons d'homme tout ce qui l'éclaire
Son espoir et son sang son histoire et sa peine

Je veux montrer la foule immense divisée
La foule cloisonnée comme un cimetière
Et la foule plus forte que son ombre impure
Ayant rompu ses murs ayant vaincu ses maîtres

La famille des mains, la famille des feuilles
Et l'animal errant sans personnalité
Le fleuve et la rosée fécondants et fertiles
La justice debout le pouvoir bien planté


Paul Eluard

Tour de France ?

Image
... en avion ...

Réflexion du moment... Avec Pessoa

Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul Le Gardeur de troupeaux et autres poèmes, Fernando Pessoa

Aux beaux jours tout sourit I - Les Pastels ~ Gabrielle Burel

1 Les pastels

Il crayonne sans fin des troncs torturés à l'extrême.
Un matin, la flamme l'a quitté. Le regard entré en lui-même, à l'écoute d'une envie effrénée, il s'est mis à dessiner, dans une recherche désespérée de son étoile. Une saison après l’autre, les pages se remplissent d'esquisses sombres .

Adossée au mur près de la porte, elle l’observe en silence. C'est une belle journée calme et ensoleillée, propice à la joie et aux projets. Pourtant sous les néons, rien ne l’indique. Ici, les règles de Vie seraient indécentes.

"As-tu mes pastels ?" demande-t-il sans lever les yeux, semblant s’apercevoir de son arrivée.

Elle sourit, elle sait à quel point il attend sa venue et qu'elle ne doit pas être en retard. Ni triste ou préoccupée. Elle s'approche de la table et sort de son sac des pastels secs, ceux qui semblaient manquer lors de sa dernière visite. Des tons marron, toujours.

Il les détaille puis reprend son ouvrage : un arbre bizarr…

Canicule

Image
Mardi 30 juin 15
37,1 à Nantes
34 à Morlaix