Abandon ~ Gabrielle Burel

Abandon

Le volet de guingois
Claque sa peinture écaillée
Sur la pierre griffée

...
Gabrielle Burel 31/07/15


 


Suite au commentaire bienveillant de Clément ...
Tout sur le Haïsha ! :-)

L’art du Haïsha est la combinaison entre deux arts :
 
La photographie et le Haïku
 
La complexité du "Haïsha" est à la fois de mettre en valeur le texte et la photo, sans qu’aucun ne prenne le dessus sur l'autre. Chaque « art » doit être à la fois indépendant et complémentaire. La fusion des deux doit vous ouvrir à un nouvel imaginaire !
La grande difficulté réside dans le fait que le texte ne soit pas une description précise de la photo, mais plutôt un ressentit suggéré afin de laisser  place à l’imagination de chacun.
 haïkus : poésie japonaise de trois phrases constitués en général de 17 syllabes, 5,7,5.

Vu les sept derniers jours

Gastão Cruz - Petit sonnet du sommeil

Mahmoud Darwich - Sonnet

Supervielle - Le matin et les arbres

AD(n) - Essence du temps

Félix Leclerc

Paul Eluard

VICTOR HUGO - Mais tu brûles

ALEJANDRA PIZARNIK : Ce soir, dans ce monde

Paul FORT - COMPLAINTE DU Petit Cheval Blanc

Maurice FOMBEURE - Les Écoliers