Clément G. Second

" La rêverie appareillait "
in J'ai bien connu la mer

Recueils

2017 :

http://www.editions-unicite.fr/auteurs/SECOND-Clement-G/porteur-silence/index.php 
Porteur Silence
" Quel est cet autre-que-les-mots qui à la fois se dérobe à la tâche poétique et la fait tenir ?
Dans son premier recueil publié, Clément G. Second mène sous cet angle une exploration inédite de la langue, non sans résonance avec des enjeux et ressorts de vie personnelle. Le poète s’y ouvre par degrés à un en deçà énigmatique de l’encre mise en signes et en chant.
Tout est soigné dans cet ouvrage méditatif et complexe issu d’une pratique exigeante : les suggestions et la musicalité des vers, la typographie, l’agencement des textes où des blancs intercalaires sont autant de silences qui convoquent d’autres images, taillées parfois dans le dur pour faire chanter les dissonances.
Au cœur du déroulement de l’ensemble, l’écriture se propose en partage, devenant veilleuse de sens à découvrir. "


En revues : 

Confidentielle in La Cause Littéraire 20/09/17
http://www.lacauselitteraire.fr/confidentielle-par-clement-g-second 

Révisuels, Brefs in Lichen 9 - 12/16
http://lichen-poesie.blogspot.fr/p/clement-g-second_42.html

Dit de Lieux-dits à mieux dire 9, Dit de Lieux-dits 10, Post dictum  in La Cause Littéraire - 09/01/17
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-a-mieux-dire-9
Dit de Lieux-dits 8 in La Cause Littéraire - 03/01/17
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-dits-viii-par-clement-g-second
Dit de Lieux-dits 6 & 7 in La Cause Littéraire - 14/12/16
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-dits-imagine-erre-par-clement-g-second
Dit de Lieux-dits 5 in La Cause Littéraire - 05/12/16
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-dits-5-par-clement-g-second
Dit de Lieux-dits 4 in La Cause Littéraire - 29/11/16
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-dits-4
Dit de Lieux-dits 3 in La Cause Littéraire - 23/11/16
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-dits-iii-par-clement-g-second
Dit de Lieux-dits 2 in La Cause Littéraire - 17/11/16
http://www.lacauselitteraire.fr/dit-de-lieux-dits-ii-par-clement-g-second
Dit de Lieux-dits 1 in La Cause Littéraire - 09/11/16
http://www.lacauselitteraire.fr/dits-de-lieux-dits-imagine-erre

Critique Allant vers et autres escales de Colette Daviles-Estinès
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/11/le-capital-des-mots-clement-g.second.html

Allant vers et autres escales. Colette Daviles-Estinès .Editions de l’Aigrette.Maison de la poésie de la Drôme. 

 Poésie in Lichen n° 8 - 11/16
http://lichen-poesie.blogspot.fr/p/clement-g-second_24.html

Dans la suite des jours in Lichen 7 10/16
http://lichen-poesie.blogspot.fr/p/clement-g-second_23.html

Désert Désir des Iles 2 - 19/9/16
http://www.lacauselitteraire.fr/desert-des-iles-2-par-clement-g-second

Désert Désir des Iles 1 In La Cause Littéraire - 5/9/2016
http://www.lacauselitteraire.fr/desert-desir-des-iles-notules-notiles-en-attente-d-autres-par-clement-g-second

Brefs - Travers Saisons 7  In Le Capital des mots 03/09/2016
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/09/le-capital-des-mots-clement-g-second.html

Trois Etudes In Lichen n° 6 septembre 2016
http://lichen-poesie.blogspot.fr/p/clement-g-second.html

Après la défaite - Nouvelle in Le Capital des Mots 03/07/2016
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/07/le-capital-des-mots-clement-g-second.html

Travers Saisons 5 in Le Capital des Mots - 07/06/2016
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/06/le-capital-des-mots-clement-g-second.html

Brefs des Rideaux  in Lichen n° 4 juin 2016
http://lichen-poesie.blogspot.fr/p/agnes-delrieu-clement-second.html

Cette suite n’est autre chose que l’attente, il le sait bien. Quel que soit le recours contre le vide résonnant. L’attente évasive qui fait durer sa mélopée de halte sans promettre d’autres étapes, lui réservant peut-être la solitude.
(...)
Repasser les heures les étire et les fixe dans un supplément de large, esplanade à rêver en maraudeur d’amour bien que la suite approche.
(...)
Elle avait la douceur tranquille des revenus de loin qui l’avait traversé d’emblée, tendresse désabusée de migratrice fatalement circulaire. À la vie dilatoire et jouée d’avance, semblait-elle dire en silence, que reste au moins le rare et le précieux, la beauté inutile opposée à la fascination du répétitif, le geste même succinct qui croit encore à la merveille…
(...)
Mais lui la voudrait tellement plus proche qu’il s’élance après son ombre souple, tentant de déjouer celles de la table, celles aussi qui encombrent sa tête, tâtonnant longtemps, la manquant toujours.
…Il a fini par saisir qu’ici ne se fondra jamais dans ce là-bas mais qu’il s’y accorde. Il songe longuement. La séparation, à mieux être scrutée, avoue sa part questionnable. La distance peut renforcer l’amour à contre-espace. Le début d’un courage à saveur un peu aigre lui est donné, qui le parcourt. Celui de revenir à temps de la plongée magique. De demeurer quoi qu’il en coûte de ce côté ardu mais vrai de l’existence.
(...)
 Même si l’éloignement peut s’immiscer un jour en signant ou non sa venue d’un pourquoi.
in L'après-départ 26/04/16
http://www.lacauselitteraire.fr/l-apres-depart-par-clement-g-second

Le Capital des mots 20/04/2016
 Tiré de
Salants & autres rivages
(…2015)
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/04/le-capital-des-mots-clement-g-second.html

******
In n°2 - Avril 2016 avec Trois poèmes
http://lichen-poesie.blogspot.fr/p/blog-page_88.html

Porteur Silence 2016
http://www.terreaciel.net/Six-poemes-de-Porteur-Silence-Clement-G-Second



*****
 récit J'ai bien connu la mer
http://www.le-capital-des-mots.fr/2015/07/le-capital-des-mots-clement-g-second-3.html
 * *******

7 de Ce qu'avoue la lisseur des choses 09/03/216
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/03/le-capital-des-mots-clement-g-second.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail


7 de Porté par le silence
http://www.lacauselitteraire.fr/7-poemes-de-porte-par-le-silence-clement-g-second 20/01/2016

Le Maître de Tieca
http://www.le-capital-des-mots.fr/2016/01/le-capital-des-mots-clement-g-second.html?utm_source=_ob_share&utm_medium=_ob_twitter&utm_campaign=_ob_share_auto

 Ne les éteignez pas, ces vues étranges, lumières déplacées
https://sites.google.com/site/revuepaysagesecrits/archives/numero-26/pe26---clement-g-second 12/2015

http://www.lacauselitteraire.fr/onze-poemes-de-porte-par-le-silence-par-clement-g-second  30/11/2015

 Nouvelle - Une amitié sous les couleurs de Normandie
http://www.le-capital-des-mots.fr/2015/11/le-capital-des-mots-clement-g-second-7.html
11/2015


Il arrive qu’à l’insu d’un attentif remonte
sa clandestinité faute d’oxygène

Le secret sans grand large, en est-ce encore un
et du large sans lui que reste-t-il à lire
sinon la mue prostrée méconnaissable ?

Vous aura-t-on voulues, immensités plus courbes
que le roulis des fables qui vous bercent !

Et longées, parcourues, désireux des prochaines
archères décochées, profuse succession

à perte de regards trompant les paupières-lèvres

à perte de se perdre au gré souple de vos rebonds

à tressaillir un soir surpris, ô folie douce
par l’oubliée sans droit qui grimpe de travers en frôlant le moment

et cherche-donne et chante à titre de reléguée
son psaume plus royal d’être émis en veilleuse 

Extrait de Porté par le Silence
http://www.le-capital-des-mots.fr/2015/11/le-capital-des-mots-clement-g-second.html
Trois poèmes Porté par le silence 05/11/2015

http://www.lacauselitteraire.fr/trois-poemes-du-montreur-d-ombres-partie-bornands-par-clement-g-second Trois poèmes du Montreur d'Ombres   10/2015

http://www.lacauselitteraire.fr/quatre-poemes-du-montreur-d-ombres-par-clement-g-second
Quatre poèmes du Montreur d'ombres  06/2015

L'odorant café du petit matin
ramène aux tables de partage
au vol modulé des voix tues
aux gestes effacés que l'on frôle
dans ceux encore esquissés
entre le journal une chaise et les murs

Ce serait à mourir de lassitude si 
la pauvreté n'était par exemption richesse
le fond d'une tasse
source d'encre
et l'encre ces minces liens que l'on entrecroise
en filet recueillant le manque et son reste

Clément G Second in Porté par le silence
http://fr.calameo.com/read/002027389fc27f5a67e6e 10/2015 in 17secondes n°7

Brouillard vaincu poignardé par en haut
Le soleil neuf passe l’éponge,
astique les cris de mouettes transfuges
et le regard en coin d’une femme susceptible
de trébucher sur les talons de sa surprise
Démarrages, carrefour exacerbé,
aux crissements s’aiguisent les départs
Presque rien cette fois n’échappe à qui a des yeux
si ce n’est par endroits, en raison de leur profondeur
d’improbables raisons de sourire à vie
entre des tourments fatigués
et cet enfant qui sans regarder à gauche-à droite
pour un ballon ferait le tour d’un monde et du suivant,
trotteur à pas dansants, menu,
inarrêtable

Clément G . Second
https://revueaccentlibre.wordpress.com/2015/10/07/en-haut-clement-g-second/ 10/2015

Il y a plus de prévoyance à desceller
portes et fenêtres – les parages qu’elles accueillent –
de l’entre-soi le repéré le reconnu

La menue sagesse a besoin d’un vent
à même de tourner
des pages de bonace

Laisser, laisser les courants oxygéner un coin
inusité où des regards s’évasent
au nom d’un autre aujourd’hui, qui vaille

....

Manne des jours, lignes et voix
à longueur d’ici, que l’écart suspend
aux parois intérieures

Les accents de la faim au tempo serré
ne veulent plus les baumes inutiles
de trop d’Alexandrines chaloupées
à renverser, fausses souveraines

Tenir, s’en tenir à
un mot à mot sur de l’instable
à la merci des crues du vide
et de l’inadvertance

Et quand la mélancolie sourd
ouvrir autant que se peut l’enveloppe
où son feu implose

Ce qui dans l’omission demeure
et ce qui s’efface à peine dit
cela, ce qui hante et fuit –

La lueur d’écoute en veilleuse limite,
un chiffre à deux clefs sur du papier flapi

Moins de loquacité, fendre les phrases
pour que diffuse une évidence

Après le regard
les yeux verront mieux,
dont le clignement questionne de l’obscur


(Extraits de "Porté par le silence")

http://www.le-capital-des-mots.fr/2015/09/le-capital-des-mots-clement-g-second-6.html 09/2015

" Parler alors n'est plus jamais que mettre de menus signes d'existence sur la durée qui file."
 in Vide, voix et silence
http://www.le-capital-des-mots.fr/article-le-capital-des-mots-clement-g-second-121707829.html

Part du départ

Insistant le cours
Du vent sous les portes
Les matinées tortes
Les guide le jour

L’oreille aux parcours
Que l’oiseau rapporte
Le silence escorte
Un secret discours
Des sept sens à l’âme
Qu’est-ce qui réclame
L’empennage humain

Approcher l’énigme
Sur un mode infime
Sans clair lendemain

Clément G. Second
http://www.lacauselitteraire.fr/clement-g-second

SEMIOSCURA
 
Apprivoiser les murs de cet hôtel d’étape
Pour ne pas devenir étranger même à moi
Un temps sans flux se figerait sinon par nappes
Superposées d’ennui pire émoi que l’émoi
 
Par la fenêtre on voit la cour  Ce qui me frappe
Est le constant retour de l’espace sur soi
La circularité a des effets de sape
Que pendulairement l’œil émet et reçoit
 
La fatigue du jour attendue bienvenue
Lave à plus doux courants un à-vif intérieur
Et la pensée tardive à son tour atténue
 
L’état de veille et sa tentation de l’ailleurs
Ce plafond tient du ciel où s’il n’est pas rieur
Le biais d’un sinueux neuf départ s’insinue
Clément G. Second

http://www.le-capital-des-mots.fr/search/clement%20g%20second/

http://nouvellesdharfang.blogspot.fr/
micro nouvelle Juillet 2015

http://agnesdelrieu.wix.com/loeiletlencre
Blog

http://www.terreaciel.net/Clement-G-Second
entretien
http://talent.paperblog.fr/7143963/questions-a-clement-g-second/





Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel