Michel L'Hostis

http://www.librairiedialogues.fr/personne/michel-l-hostis/1196568/
Bibliographie

http://nondenon-webzine.blogspot.fr/2010/11/choeur-des-contraires.html
Entretien sur Le choeur des contraires



http://rionsdesoleil.chez-alice.fr/GT-Editions2008.htm

La beauté naît souvent d’une source qui s’éteint.

Mettre à mal l’instant permet de déplacer la beauté, de s’en saisir.

Dire d’une œuvre qu’elle est belle, magnifique,
la noie à un moment ou à un autre dans le banal.
Alors la beauté devient silence.

La beauté ploie dans la perspective de l’ombre.

Le temps a souvent un regard fier devant la beauté qu’il crée.

Chaque bon poète contient le sang du passé dans ses veines
et les crises passées dans ses tripes.

(70 pages au format 10 x 15, 6 €)

http://legrognard.hautetfort.com/archive/2009/06/12/eric-simon-et-michel-l-hostis.html

Vu les sept derniers jours

AD(n) - au pays des anges

LEO FERRE - La mémoire et la mer

Réflexion... Georges de Rivas

Réflexion... Pierre Michon

Réflexion... Maurice Blanchot

ANTHONY PHELPS Je continue ma lente marche

SERGE PEY C'était une fois, c'était toujours

George Bacovia – Rare

Henri Michaux Ma vie