Michel L'Hostis

http://www.librairiedialogues.fr/personne/michel-l-hostis/1196568/
Bibliographie

http://nondenon-webzine.blogspot.fr/2010/11/choeur-des-contraires.html
Entretien sur Le choeur des contraires



http://rionsdesoleil.chez-alice.fr/GT-Editions2008.htm

La beauté naît souvent d’une source qui s’éteint.

Mettre à mal l’instant permet de déplacer la beauté, de s’en saisir.

Dire d’une œuvre qu’elle est belle, magnifique,
la noie à un moment ou à un autre dans le banal.
Alors la beauté devient silence.

La beauté ploie dans la perspective de l’ombre.

Le temps a souvent un regard fier devant la beauté qu’il crée.

Chaque bon poète contient le sang du passé dans ses veines
et les crises passées dans ses tripes.

(70 pages au format 10 x 15, 6 €)

http://legrognard.hautetfort.com/archive/2009/06/12/eric-simon-et-michel-l-hostis.html

Vu les sept derniers jours

Poésie ininterrompue - Eluard

Réflexion... Hannah Arendt

Réflexion... Sœur Emmanuelle

Réflexion... Saint John Perse

Yves Bonnefoy Le PONT DE FER

Réflexion... Poésie René Crevel

Supervielle C'est vous quand vous êtes partie

Pierre REVERDY Toi ou moi

ALEJANDRA PIZARNIK. Mots

René Char- Commune présence