Toujours - Neruda

TOUJOURS

Je ne suis point jaloux
de ce qui m'a précédé.

Viens avec un homme
ancré à tes pas,
viens avec cent hommes dans ta chevelure,
viens avec mille hommes entre ta poitrine et tes pieds,
viens comme le fleuve
chargés de noyés
et découvrant la mer furieuse,
l'écume éternelle, le temps !

Viens avec eux tous
là où je t'attends :
nous serons toujours seuls,
il n'y aura toujours que toi et moi
seuls sur la terre
pour commencer la vie !

Pablo Neruda
Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée

Vu les sept derniers jours

Levée en masse - Jean Malrieu 1915 - 1976

Sylvia Plath 1932 1963

Pierre Autin Grenier 1947 2014

Poésie ininterrompue - Eluard