Hamou Belhalfaoui

+ 2018
Hamou Belhalfaoui

La matriochka

   Connaissez-vous ces poupées russes, les unes emboîtées dans les autres, chacune enfantée par la précédente pour constituer un bibelot: la matriochka?
   Ainsi m´apparaît  le chef-d`oeuvre: un bourgeonnement multiple et toujours à redécouvrir.
   La plus belle oeuvre d´art, immortellement vierge, est mélodieuse sous tous ses angles.
   Comme la matriochka. elle contient en elle plusiers images qui s´interpénètrent infiniment.
   L´oeuvre parfaite  s´évolue avec l`homme.
   Elle charme son enfance par la première matriochka. Elle passionne sa maturité par la troisième matriochka.
   Elle l´accompagne encore, au chevet de sa mort, par la dernière matriochka.
   Elle plaît à tous, à l´ouvrier et à l´intellectuel, au flégmatique et à l´irascible. à l´homme, à la femme et à l´enfant.
   Elle est de tous les temps.

Copyright © H. Belhalfaoui
poème tiré de "Soleil vertical" 2002

Vu les sept derniers jours

JORGE LUIS BORGES

Conrad Aiken - La Musique que j'entendais avec toi

CARLO BORDINI- Poème inutile

HENRY BAUCHAU - LE SEL

Réflexion.. OSSIP MANDELSTAM

ALEJANDRA PIZARNIK

RENE CHAR - Allégeance

Poésie ininterrompue - Eluard

Gérard de Nerval - Fantaisie

Boris Pasternak Poésie