Hamou Belhalfaoui

+ 2018
Hamou Belhalfaoui

La matriochka

   Connaissez-vous ces poupées russes, les unes emboîtées dans les autres, chacune enfantée par la précédente pour constituer un bibelot: la matriochka?
   Ainsi m´apparaît  le chef-d`oeuvre: un bourgeonnement multiple et toujours à redécouvrir.
   La plus belle oeuvre d´art, immortellement vierge, est mélodieuse sous tous ses angles.
   Comme la matriochka. elle contient en elle plusiers images qui s´interpénètrent infiniment.
   L´oeuvre parfaite  s´évolue avec l`homme.
   Elle charme son enfance par la première matriochka. Elle passionne sa maturité par la troisième matriochka.
   Elle l´accompagne encore, au chevet de sa mort, par la dernière matriochka.
   Elle plaît à tous, à l´ouvrier et à l´intellectuel, au flégmatique et à l´irascible. à l´homme, à la femme et à l´enfant.
   Elle est de tous les temps.

Copyright © H. Belhalfaoui
poème tiré de "Soleil vertical" 2002

Vu les sept derniers jours

Poésie ininterrompue - Eluard

Réflexion... Hannah Arendt

Réflexion... Sœur Emmanuelle

Réflexion... Saint John Perse

Supervielle C'est vous quand vous êtes partie

Yves Bonnefoy Le PONT DE FER

Réflexion... Poésie René Crevel

Pierre REVERDY Toi ou moi

ALEJANDRA PIZARNIK. Mots

René Char- Commune présence