Mots ~ Gabrielle Burel



Emprisonnées sur l'étagère
Écrasées dans leur reliure
Grise mine sous la poussière
Les pages jaunissent dans l'ombre

Un piano sous la fenêtre
Voix désaccordée
Fait voler les rais dorés
À travers les persiennes

Les partitions empilées
Bruissent sur la table
Un fauteuil fané
Grince et craque

Un pétale se détache
Du bouquet oublié
Tombe et chante
Sur une coupe en cristal

Les napperons se soulèvent
Dans ce soupir d'antan
Qui court les tentures
Un plaid glisse du sofa

La brise s'engouffre
Dans l'âtre éteint
Bouscule en sifflant
Les ustensiles du serviteur

Les souris inquiètes
Quittent la maison désertée
Le calme revient dans la pièce
Les mots sont encore sauvés

Gabrielle Burel
07/06/17






http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170618_01019919/une-bibliotheque-du-18e-siecle-decouverte-intacte-a-bouillon

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel