Le treize juin



LE TREIZE JUIN DE GABRIELLE

Tu vois chère amie
Si ce treize de juin
Je viens te porter mes bons vœux
C'est que j'irai toujours
Mon chemin sur la terre
J'espère être là bien sûr
Et songer demain
Que ce temps difficile
N'était que gravier douloureux
Dans ma chaussure...

Le mal même
N'épargne pas les poètes
Eux qui semèrent
Tant de mots tendres
Dans la vie des autres
Comme des petites lampes douces
Posées sur la table des nuits
J'espère encore souffler les bougies

Ainsi chère Gabrielle
J'espère être là
En tes jours de fête
Puis te l'écrire
Tellement mes jours inquiets
Ont tari
L'encre des matins

Yann Erwan Paveg
24/05/2017
http://kildroenn.an.trev.over-blog.com/

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel