Gabrielle Burel ~ 3 textes dans Revue Cabaret



Le mémorial

Entrez, descendez, allez vers la mer
Vous voilà confinés dans la cale d'un négrier
Un de ceux éparpillés sur l'esplanade
Qui brillent de tous leurs feux
Fiers de leur nom et de leur destinée
Entendez le bruit de l'eau contre les flancs du navire
Entendez la chute des corps balancés par-dessus bord
Ecoutez la mélopée de la femme jamais asservie
Le chant lancinant des tambours qui l'accompagnent
Pardonnez, refusez la folie mercantile
Pleurez enfin l'atroce souffrance enchaînée


Écrire

Elle respire les chemins creux
Emplis de nuages déversés
Traverse les bruyères
Irisées sous l'ondée
Puis enfile les perles de pluie
Comme autant de poésies
Et soutire au soleil
Un arc-en-ciel


Fichu texte

Fichu texte
s'enlise
s'enligne
s'indigne
s'entortille
s'éparpille
Semoule de mots
sans rive ni mise
Ah sur le bout de la langue
le concentré d'émotions
en boutique
en boîte
en rade
Suites illogiques
broutilles essentielles
Le brouillard
seul le brouillard...

 GABRIELLE BUREL

 
5 ans
Revue Cabaret hors-série anniversaire en pdf

http://www.revuecabaret.com/cabareths01.html



Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Henri Pichette 1924 - 2000

Neruda Ode à un albatros voyageur

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel