Luis de Lión

Via Laurent Bouisset (merci)

Luis de Lión, poète indien guatémaltèque séquestré et torturé à mort par les fascistes dans les années 80, avait trouvé le temps d'écrire avant le pire :

Epitafio

¿Por qué se empeña la muerte
en matar, vanamente, a la vida,
si la más humilde semilla
rompe la piedra más fuerte?

Épitaphe

Pourquoi la mort s'acharne-t-elle
à vainement tuer la vie,
si la plus humble graine déchire
la plus forte des pierres ?

Vu les sept derniers jours

Poésie ininterrompue - Eluard

Buson

Zone - Guillaume Apollinaire

Haïku

Ryôkan

Comme en Poésie - Les auteurs 2000 / 2015

Parce que ~ Gabrielle Burel

Maurice Carême - La Peine

Comédie ~ Gabrielle Burel