Le Printemps de la poésie - Jean-Pierre Lesieur





Le printemps de la poésie


C’est le printemps de la poésie
il est content comme d’un chaud soleil
plein de fleurs et de murmures
il est content d’être là, seul en bermuda
la terre lui semble plus friable que ses mains
Il attend un verbe plus haut
une cataracte de mots en rut
des soleils improbables
un horizon enfin écartelé

C’est le printemps de la poésie
cette année ce sera comme l’an dernier
sans soupirs dans les haines
sans bruits dans les kalachnikovs
avec des adverbes de pacotilles au gué des cris
et tous les poètes sur les seuils nez en l’air
à chercher un vain devenir dans les ciels
qui n’en finissent pas de passer l’an
pour tenter de revenir encore une fois

C’est le printemps de la poésie
rien ne change pour lui ni pour les autres
il attend en vain
l’été de la poésie sans y croire
Puis arrivent
L’automne de la poésie
et l’hiver de la poésie
pendant lesquels il attendra
le prochain printemps de la poésie .
POUR RIEN

Jean-Pierre Lesieur (inédit) fb 07/03/2016

Vu les sept derniers jours

ALICIA SUSKIN OSTRIKER - Les Vieillards

Gérard Le Gouic - De quoi sera faite la nuit

Boileau - L'art poétique

SYLVIA PLATH - Mort-nés

ALEJANDRA PIZARNIK - Arts invisibles

Anna Akhmatova - Les poèmes

Abstraction ~ Gabrielle Burel

Réflexion... Mandelstam

Unica Zürn - L'esprit hors de la bouteille

Pessoa - Initiation