Constat ~ Gabrielle BUREL sur Comme en poésie


Constat

Porte trop vite claquée
Un je ne sais quoi
Un virage un voyage
Un rien peut-être
Grain de sable dans les rouages
Me laisse sur la plage

Sensation diffuse
Difficile à appréhender

Porte trop vite claquée
L'existence a bifurqué
Sur la grève l'hiver s'installe
Le rire gelé prend forme de rocher
Que la vague sans répit façonne
Regrets rejet

Que reste-t-il de nos espoirs

GB 30/10/2015

Sur Comme en poésie n°65 Mars 2016



  



 

Vu les sept derniers jours

Abstraction ~ Gabrielle Burel

ALICIA SUSKIN OSTRIKER - Les Vieillards

Gérard Le Gouic - De quoi sera faite la nuit

Boileau - L'art poétique

SYLVIA PLATH - Mort-nés

ALEJANDRA PIZARNIK - Arts invisibles

Anna Akhmatova - Les poèmes

Réflexion... Mandelstam

Unica Zürn - L'esprit hors de la bouteille

Pessoa - Initiation