Ceci - Pessoa

 Ceci

On dit que je feins, ou mens,
Tout ce que j’écris. C’est faux.
Tout simplement je sens
Avec l’imagination.
Je ne me sers pas du cœur. 

Tout ce que j’éprouve, ou rêve,
Ce qui me lèse, ou s’achève,
est comme une terrasse
Sur autre chose encore.
C’est cette chose qui est belle.
C’est pourquoi j’écris au milieu
De ce qui est lointain,
Délivré de mes fascinations,
Sérieux de ce qui ne l’est.
Sentir ? Au lecteur de sentir !
Fernando Pessoa

Et justement, je sens cette absence de cœur ... GB

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Henri Pichette 1924 - 2000

Neruda Ode à un albatros voyageur

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel