Matin gris ~ Gabrielle Burel


Matin gris

Une pluie fine
Tombe sans bruit
Tu es parti
Sans un signe
Sous le ciel atone
Je reste là
Sans comprendre
L'eau d'hiver
Attire notre romance
Et fige nos visages
Dans le halo
De cette fin d'été

Et je reste là
Au bord de notre histoire
Au passé délavé
J'attends l'arc-en-ciel
Dans le soleil de tes yeux

Gabrielle BUREL
27/08/15





Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel