Richard Taillefer

Nouveauté 2015 : PoéVie Blues
A commander ici :
http://www.prem-edit.com/accueil/boutique-po%C3%A9vie-blues/

" Inquiétude si paisible du renoncement  d'être pour celui qui ne sait pas hausser la tête "
Richard Taillefer in PoéVie Blues 

mon avis:
[une fois n'est pas coutume ;-) ]
Gabrielle(mardi, 18 août 2015 13:43)
Je te remercie, Richard, pour cette lecture, c'est beau. D'un recueil à l'autre (de ceux que j'ai lus) on retrouve des thèmes et des vers comme une continuité de ta pensée . Jusqu'ici on avançait dans ton pas, on marchait entre nature et rencontres, environné de tes mots mesurés . Cette fois une digue a lâché, nous emportant dans les remous de la vie. C'est très fort, tout en émotions, parfois inachevé comme s'il fallait marcher encore, s'arrêter, songer encore avant d'exprimer quelques bribes d'une réflexion plus âpre . Plus tard... En s'appuyant sur ce qui est déjà dit. Dans une belle maîtrise des expressions. Magnifique vraiment. Une poésie de la vie, de celles qui se relisent parce qu'on s'y cherche aussi, on s'y retrouve. Incontournable.




" Tu composes   Tu me cherches   Je me cache
Ton regard est double   aléatoire

Comment saisir
Cet instant inaccessible qui me poursuit

Parfois
J'ai l'impression d'être tout à coup
Au dehors de moi   Je me retourne et me retrouve
Enseveli sous une avalanche d'images

J'applaudis à tant de douleur extrême
Comme s'il n'y avait plus que les miroirs
Pour crier la solitude inaudible du monde

Les mots s'alignent   me taraudent   et m'emmurent vivant

Ce soir
Je ne crois plus au poème ! "

"Plus je regarde au loin    Plus je m'en éloigne"

Richard Taillefer in Jusqu'à ce que tout s'efface




"Voyageur
Pourquoi donc aller si loin ?"

"Rien ne m'attache à rien
Je ne recherche qu'une paix absente 

Pouvons-nous être 
Comme nous devrions être

Voir et entendre

On entend ce que l'on voit
À l'intérieur de soi

Papillon qui passe !

Cette furtive impression 
D'emplir le vide énorme de la nuit"

Richard Taillefer In L'éclisse du temps






" Nuit cicatrice des roches 

Le vent
Dans sa démence 
Angoisse la prairie

Peur vigile

Sur l'autre versant
- L'INACCESSIBLE "

Richard Taillefer In Des clins de mémoire




La Poésie


http://librebonimenteur.wordpress.com/2014/10/10/jl-a-lecoute-de-richard-taillefer/

Blog: http://richardrf.wix.com/richard-taillefer

Un poète Débraillé
La poésie ?

Je n'ai jamais su parler de la poésie
et pourtant, je saurai la reconnaître,
la ressentir comme un cochon devant
sa truffe.

Poésie vérité selon Goethe.
Mentir vrai nous dit Aragon.

La poésie est peut-être cet espace de
liberté, qui permet d'exercer notre
libre arbitre pour fuir tout conditionnement
et affirmer notre vision du monde.

Le poète doit être "cet allumeur de réverbères"
et s'affronter aux forces des ténèbres
et de l'obscurantisme.

"Ne laissez pas vos lampes s'éteindre !"

La poésie, cette parcelle de conscience
entre des champs contradictoires
et notre rapport à l'invisible.

"La poésie est le trou noir de la réalité"

Cocteau disait : " Il est plus difficile à un
poète de parler poésie qu'à une plante
de parler d'horticulture".

La poésie, c'est le réel, c'est à dire
ce qui dans la vie, nous taraude
au plus profond de nous.

"Dérangez-vous la vie
Déménagez vos idées et vos habitudes
Posez-vous les questions différemment
Vos réponses seront peut-être de la poésie"

Écrire, c'est faire subir au langage
une déconstruction salutaire dans
les entre-deux de la solitude
et n'attendre en retour,

que ton sourire un jour de pluie

R.T

Poètes, rangez vos mouchoirs, sortez vos mots à la face d'un monde qui n'a que pour finalité, la vanité et les fausses idoles. Ne restez pas figés sur vos tours d'ivoire. On vous espère, on vous attend dans les caniveaux de l'espoir pour apporter votre modeste lumière et donner du sens à nos vies confisquées. La poésie n'est pas la face honteuse et cachée de la littérature, elle en est le diamant brut.

R.T

http://www.francopolis.net/revues/TailleferR-septembre2012.html
 
http://francais.agonia.net/index.php/author/0038496/Richard_Taillefer

http://larencore.blogspot.com/2015/06/un-texte-du-poete-francais-richard.html
Je n'ai d'autre remède

http://www.poetica.fr/biographie-richard-taillefer/
http://www.poetica.fr/categories/richard-taillefer/
A ma mère - Au pied des roches réfractaires - Le long des artères oubliées - Malgré moi
https://poesiemuziketc.wordpress.com/2012/12/04/richard-taillefer-poemes/
Extrait L’Éclisse du temps
http://www.le-capital-des-mots.fr/2014/05/le-capital-des-mots-richard-taillefer.html

http://www.cequireste.fr/richard-taillefer/
Éveillez-vous !
http://www.omnigraphies.com/content/je-ne-d%C3%A9sire-pas-grand-chose-par-richard-taillefer
Je ne désire pas grand chose
http://www.plume-de-poete.fr/site/members/richardtaillefer/


Le Festival Montmeyan en PoéVie

2016 


 



 2015 : Un succès !




 2014 : Première






https://www.actualitte.com/salons/montmeyan-en-poevie-la-poesie-a-l-honneur-dans-le-var-50823.htm
http://richardrf.wix.com/richard-taillefer#!festival-des-nuits-dt-de-la-posie/c1zcr





Montmeyan en PoéVie

Marché de la Poésie Paris Juin 2015

Stand Comme en poésie avec Jean-Pierre Lesieur
Présentation du n° 62

       

Le festival populaire de poésie nue

2015 - 17 ème

2014



La revue Poésimage 

1980 - 2001

34 numéros




Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel