Alphonse Piché 1917 - 1998

 
LUEURS

Le silence effarant de l'étoile
le silence sacré de la pierre
le silence mesquin du tombeau
le silence anéanti de la mort
le silence haletant de l'amour
or tel un encens d'Orient
le silence peuplé de tes yeux noirs
incise l'espace
prolonge les failles du destin
et préside à l'éternité attentive

In Retour


http://www.espacepoetique.com/ChoixP/alphonsepiche2.html

http://www.ouellette001.com/vivre/V9844PicheAlp.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphonse_Pich%C3%A9


Vu les sept derniers jours

Boileau - L'art poétique

Gérard Le Gouic - De quoi sera faite la nuit

Réflexion... Mandelstam

Anna Akhmatova - Les poèmes

Unica Zürn - L'esprit hors de la bouteille

ALICIA SUSKIN OSTRIKER - Les Vieillards

Poésie ininterrompue - Eluard

Pessoa - Initiation

Abstraction ~ Gabrielle Burel