Alphonse Piché 1917 - 1998

 
LUEURS

Le silence effarant de l'étoile
le silence sacré de la pierre
le silence mesquin du tombeau
le silence anéanti de la mort
le silence haletant de l'amour
or tel un encens d'Orient
le silence peuplé de tes yeux noirs
incise l'espace
prolonge les failles du destin
et préside à l'éternité attentive

In Retour


http://www.espacepoetique.com/ChoixP/alphonsepiche2.html

http://www.ouellette001.com/vivre/V9844PicheAlp.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alphonse_Pich%C3%A9


Vu les sept derniers jours

Poésie ininterrompue - Eluard

Haïku

Zone - Guillaume Apollinaire

Je ne sais pourquoi... Verlaine

Maurice Carême - La Peine

Comédie ~ Gabrielle Burel

Parce que ~ Gabrielle Burel

L'arbre des amis - Borges