Abdellatif Laâbi


J'atteste qu'il n'y a d'Être humain
que Celui dont le cœur tremble d'amour
pour tous ses frères en humanité
Celui qui désire ardemment
plus pour eux que pour lui-même
liberté, paix, dignité
Celui qui considère que la Vie
est encore plus sacrée
que ses croyances et ses divinités
J'atteste qu'il n'y a d'Être humain
que Celui qui combat sans relâche la Haine
en lui et autour de lui
Celui qui dès qu'il ouvre les yeux au matin
se pose la question :
Que vais-je faire aujourd'hui pour ne pas perdre
ma qualité et ma fierté
d'être homme ?



Abdellatif Laâbi, 10 janvier 2015
 http://www.sitaudis.fr/Celebrations/abdellatif-laabi.php
Sur le radeau, j'allumerai un cierge
et j'inventerai ma prière
Je laisserai à la vague inspirée
le soin d'ériger son temple
Je revêtirai de ma cape
le premier poisson
qui viendra se frotter à mes rames
J'irai ainsi par nuit et par mer
sans vivres ni mouettes
avec un bout de cierge
et un brin de prière
J'irai ainsi
avec mon visage d'illuminé
et je me dirai
ô moitié d'homme, réjouis-toi
tu vivras si tu ne l'as déjà vécu
un abrégé d'éternité.
(Abrégé d’éternité)
 
 http://www.laabi.net/Choix-de-textes.html









Vu les sept derniers jours

Gastão Cruz - Petit sonnet du sommeil

Mahmoud Darwich - Sonnet

Supervielle - Le matin et les arbres

AD(n) - Essence du temps

Félix Leclerc

Paul Eluard

VICTOR HUGO - Mais tu brûles

ALEJANDRA PIZARNIK : Ce soir, dans ce monde

Paul FORT - COMPLAINTE DU Petit Cheval Blanc

Maurice FOMBEURE - Les Écoliers