Pierre Colin 1939 - 2014


http://www.agencebretagnepresse.com/id=33742&title=D%E9c%E8s-du-po%E8te-breton-Pierre-Colin 
«Chacun sa fête de nuit.
Chacun sa fête de nuit. Celle de Grall était nourrie d'un idéal, d'une mystique exprimant sa véhémente passion pour la Bretagne. La mienne est plus proche des rivages. Elle suit les sentiers qui traversent le vent solaire, bordé de bruyères, de salicaires et d'arméries marines. Celle de Grall appelle l'utopie, un rêve, loin d'une humanité prisonnière de chaînes ancestrales, l'avènement d'une poétique totale, un socialisme lyrique dont la Bretagne serait l'épicentre d'un tout-monde, comme dira plus tard Edouard Glissant, un monde réenchanté par la puissance d'un verbe universel. Mon Graal est rivé à la pierre, à la forêt, au vent, à la tempête, à l'océan qui sans cesse se brise comme un poème sur le rocher du monde. Ma patrie, c'est la lutte, le combat quotidien, le réel sursaignant d'Artaud, dont il revient aux hommes d'extraire les plus précieux trésors, la tendresse et la science. Les mots sont pleins de pharaons perdus.
Cap Sizun
Juillet 2012»
publié dans Xavier Grall parmi les siens (Rafael de Surtis éditeur)

 http://www.jacques-basse.net/2010/05/20/colin/


http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/archive/2015/02/11/pierre-colin-5556806.html

http://www.printempsdespoetes.com/index.php?url=poetheque/poetes_fiche.php&cle=916

http://www.soleils-et-cendre.org/articles.php?lng=fr&pg=833

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel