Te voir ~ Gabrielle Burel


Te voir
Si jeune
Si vive
Et être
Au crépuscule
De ma vie
Engourdi
Dans ce silence
Linceul amoureux
Que je garde
Entre nous
Que je tisse
Jour après nuit
Malgré ta véhémence
Tes inquiétudes 

Je n'entends pas
Tes pleurs
Je ne sens pas
Tes peurs
Tout à mon ouvrage
Fine dentelle d'une rencontre
Sans histoire

Te voir
Si jeune
Si vive
À l'aube de ton hiver
Et m'emmurer
Dans l'opacité
À l'écoute de ce corps
Barcasse craquante 
Qui a vécu

Anesthésier
Ce cœur
Qui refuse
De se taire
Qui veut battre
Pour toi
Baigner dans ton rire
Sourire
De tes yeux
Fermés sur nous
Rêver 

© Gabrielle Burel 09/12/14

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel