Glenmor

Vivre
Prière de Robinson

Merci mon Dieu pour l'immense solitude
D'un monde qui n'est pas encore né
Merci mon Dieu pour la Douce quiétude
d'un monde qui ne sait pas pleurer
merci pour la vie que tu m'as laissée
pour cette aurore et ce beau soir
ma tristesse et mon nouvel espoir
mais mon Dieu
quand viendra le temps d'aimer ?
Merci mon Dieu pour ma nouvelle moisson
pour l'épi germé de ma peine
germé de ma folie, germé de ma raison
merci mon Dieu pour le monde que j'aime
mais mon Dieu
quand viendra le temps d'aimer ?

Merci mon Dieu pour mes cheveux blancs
pour l'arbre qui meurt à ma liberté
pour les bouquets de mes étés les fleurs de mon printemps
merci mon Dieu pour les joies
que je me suis données
Et voici le désert
où se repaît la solitude
le clan des autres est ailleurs
d'où vient l'espoir quand l'âme désespère
si le soleil passe ici
il n'y verse que des pleurs.
****

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel