Chantal Dupuy-Dunier

"Ce qui énonce le poème
est toujours le geste.
Aujourd'hui, celui offert par le passage d'un oiseau,
brièveté dans la texture même des feuilles,
                             entre lignes et nervures,
sillage,
comme aux marches d'un phare
les pas du dernier gardien,
sable serti dans les angles du granit."
Chantal Dupuy-Dunier in Ephemeride 






 Blog
 Fiche
 Poèmes 


" Parfois, c’est à hurler,
tous ces mots qui parlent à la fois.
Et pire encore,
lorsqu’ils se taisent."
  Chantal Dupuy-Dunier - Éphéméride

 Poèmes

Poèmes



Vu les sept derniers jours

Levée en masse - Jean Malrieu 1915 - 1976

Sylvia Plath 1932 1963

Pierre Autin Grenier 1947 2014

Poésie ininterrompue - Eluard

Paol Keineg