Chantal Dupuy-Dunier

"Ce qui énonce le poème
est toujours le geste.
Aujourd'hui, celui offert par le passage d'un oiseau,
brièveté dans la texture même des feuilles,
                             entre lignes et nervures,
sillage,
comme aux marches d'un phare
les pas du dernier gardien,
sable serti dans les angles du granit."
Chantal Dupuy-Dunier in Ephemeride 






 Blog
 Fiche
 Poèmes 


" Parfois, c’est à hurler,
tous ces mots qui parlent à la fois.
Et pire encore,
lorsqu’ils se taisent."
  Chantal Dupuy-Dunier - Éphéméride

 Poèmes

Poèmes



Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel