Paol Keineg





Pour vivre ici
il faudrait offrir à jamais
le visage heureux du sot

à qui on a promis le paradis.
Est-il moins sot
d’avoir renoncé à faire descendre
le paradis sur la terre ?

Paol Keineg

http://www.barapoemes.net/archives/2014/01/09/28912083.html

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2015/03/paol-keineg-mauvaises-langues-par-g%C3%A9rard-cartier.html

 http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi-paol-keineg-pour-mauvaises-langues-2015-04-26





Vu les sept derniers jours

Poésie ininterrompue - Eluard

Réflexion... Hannah Arendt

Réflexion... Sœur Emmanuelle

Réflexion... Saint John Perse

Supervielle C'est vous quand vous êtes partie

Yves Bonnefoy Le PONT DE FER

Réflexion... Poésie René Crevel

Pierre REVERDY Toi ou moi

ALEJANDRA PIZARNIK. Mots

René Char- Commune présence