Paol Keineg





Pour vivre ici
il faudrait offrir à jamais
le visage heureux du sot

à qui on a promis le paradis.
Est-il moins sot
d’avoir renoncé à faire descendre
le paradis sur la terre ?

Paol Keineg

http://www.barapoemes.net/archives/2014/01/09/28912083.html

http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2015/03/paol-keineg-mauvaises-langues-par-g%C3%A9rard-cartier.html

 http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi-paol-keineg-pour-mauvaises-langues-2015-04-26





Vu les sept derniers jours

AD(n) - au pays des anges

LEO FERRE - La mémoire et la mer

Réflexion... Georges de Rivas

Réflexion... Pierre Michon

Réflexion... Maurice Blanchot

ANTHONY PHELPS Je continue ma lente marche

SERGE PEY C'était une fois, c'était toujours

George Bacovia – Rare

Henri Michaux Ma vie