Alain Bosquet 1919 1998


Poète

J’ai mis du dentifrice
sur mes amours.
J’ai nourri de vinaigre
mon inutilité.
Avec ma lame de rasoir
j’ai balafré mon absolu.
Je suis enfin concret
comme un aspirateur,
comme une paire de skis rouges.
Je suis à vendre
parmi les ouvre-boîtes,
les rince-doigts, les abat-jour,
poète,
produit de première nécessité.

 ALAIN BOSQUET (1919~1998)



http://www.arllfb.be/composition/membres/bosquet.html

http://pierresel.typepad.fr/la-pierre-et-le-sel/2011/11/alain-bosquet-un-po%C3%A8te-cosmopolite.html

https://poesiemuziketc.wordpress.com/2012/07/26/alain-bosquet-poemes/

http://diereseetlesdeux-siciles.hautetfort.com/apps/m/archive/2015/01/30/alain-bosquet-opus-2-5548252.html

http://www.wikipoemes.com/poemes/alain-bosquet/

http://www.poemes.co/alain-bosquet.html

http://jnleblanc.canalblog.com/archives/2009/04/06/13267692.html

http://alpea91.canalblog.com/archives/2010/05/28/17993608.html




https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bosquet

Vu les sept derniers jours

Baudelaire - Le monde va finir

Alain Suied De l'autre côté

Yves Bonnefoy Le PONT DE FER

René Char- Commune présence

Réflexion... Saint John Perse

Réflexion... Hannah Arendt

Réflexion... Michel Billé

WILLIAM CHAPMAN Notre Langue

Elisa Mercoeur - Rêverie