Luis MIZON





" La poésie n'est pas seulement une attaque directe contre toute dictature et toute répression, elle est aussi l'affirmation d'une liberté spirituelle qui ne tolère de dictature d'aucune espèce - même pas celle qui se dissimule dans les démocraties"

" Ce qui est propre à la poésie, c'est de donner matière à l'invisible, d'incarner l'âme étrangère du langage, de se laisser habiter dans la lecture par l'âme d'autrui. Ce que l'esprit exige, c'est le corps."

"Les poèmes amoureux les plus tristes et les plus désespérés donnent envie de danser en secret."

Luis MIZON - Bibliothèques du sud in Voyages et Retours


http://www.printempsdespoetes.com/index.php?url=poetheque/poetes_fiche.php&cle=139

http://www.francopolis.net/discus/messages/14/2632.html?1100113672

http://guesswhoandwhere.typepad.fr/carnets_de_poesie/2008/10/luis-mizon---caresse-moi-de-tes-doigts-po%C3%A8mes-deau-et-de-lumi%C3%A8re.html

http://poezibao.typepad.com/poezibao/2011/01/po%C3%A8mes-1986-1991-de-luis-miz%C3%B3n-par-jacques-morin.html

http://www.encres-vagabondes.com/magazine/mizon.htm


http://www.franceculture.fr/emission-ca-rime-a-quoi-luis-mizon-pour-%C2%ABcorps-du-delit-ou-se-cache-le-temps%C2%BB-editions-ancrages-co-2

http://www.franceculture.fr/personne-luis-mizon

https://fr.wikipedia.org/wiki/Luis_Miz%C3%B3n

Vu les sept derniers jours

Gastão Cruz - Petit sonnet du sommeil

Mahmoud Darwich - Sonnet

Supervielle - Le matin et les arbres

AD(n) - Essence du temps

Félix Leclerc

Paul Eluard

VICTOR HUGO - Mais tu brûles

ALEJANDRA PIZARNIK : Ce soir, dans ce monde

Paul FORT - COMPLAINTE DU Petit Cheval Blanc

Maurice FOMBEURE - Les Écoliers