Tristesse aux flots de pierre - Eluard

XVIII

Tristesse aux flots de pierre.

Des lames poignardent des lames.
Des vitres cassent des vitres
Des lampes éteignent des lampes

Tant de liens brisés.

La flèche et la blessure
L'oeil et la lumière
L'ascension et la tête.

Invisible dans le silence.

Eluard - L' amour la poésie

Vu les sept derniers jours

Buson

Poésie ininterrompue - Eluard

Zone - Guillaume Apollinaire

Haïku

Ryôkan

Comme en Poésie - Les auteurs 2000 / 2015

Parce que ~ Gabrielle Burel

Maurice Carême - La Peine

Comédie ~ Gabrielle Burel