On a frappé JEAN MALRIEU



On a frappé,

Le vent en personne

Apporte le sel.

Vous trouverez bien une place

Dans l'armoire

Entre le sachet de lavande

Et l'espoir

Pour ne pas crier.

Jean MALRIEU (Les maisons de feuillages)








Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel