Tombeau du poème - Jaccottet

Tombeau du poète

“Détrompez-vous :
Ce n’est pas moi qui ai tracé toutes ces lignes
Mais, tel jour, une aigrette ou une pluie,
Tel autre, un tremble,
Pour peu qu’une ombre aimée les éclairât.

Le pire, ici, c’est qu’il n’y a personne,
Près ou loin.

Philippe Jaccottet (Cahier de verdure)

Articles les plus consultés

Alain Bosquet 1919 1998

Ce qu'il faut - Supervielle

Neruda Ode à un albatros voyageur

Henri Pichette 1924 - 2000

Anna de Noailles 1876 1933

Toussaint - Verlaine

Parce que ~ Gabrielle Burel